Par Dean Campbell

L’arrivée du printemps marque le coup d’envoi de la saison de cyclisme. Les adeptes enfilent leurs tenues favorites, enfourchent leurs vélos, et partent sillonner les routes laurentiennes sous le chaud soleil printanier. L’offre des manufacturiers n’ayant jamais été aussi diversifiée, le consommateur qui souhaite se procurer une nouvelle monture sera comblé. Voici quelques recommandations qui vous aideront à trouver l’allié correspondant le plus à votre niveau et à votre budget.

Les vélos conçus pour la course affichent une géométrie compacte favorisant l’aérodynamisme, une conduite réactive et une transmission de puissance optimale. Tout ça, au profit du confort; un sacrifice qui pour certains, vaut vraiment la peine. Dans cette optique, le fabricant canadien Cervélo propose, avec sa série R, de purs bolides de course : du R2, à 2 900$, à l’ultime R5 doté d’une transmission Dura-Ace, de roues en carbone ENVE, et de freins à disque, le tout pour la modique somme de 11 500$.

Présentant une géométrie plus détendue et une meilleure absorption des vibrations, les vélos du segment endurance s’avère plus confortables. Débutant à 1 169$, la gamme VR de Felt comporte une transmission Shimano, une fourche en carbone, et des freins à disque. Un rapport qualité-prix fort intéressant pour les bourses modestes.

Lorsque le bitume cède sa place aux chemins de terre et de gravier, les modèles de route classiques perdent de leur efficacité. Gagnant en popularité, les vélos à gravier allient le confort d’un vélo d’endurance à l’assurance d’un cyclocross, toujours brillant dans de telles conditions. Avec sa nouvelle série Checkpoint, Trek présente une version d’entrée de gamme, l’ALR 5 et, au top de l’alignement, le SL 6. Une échelle de prix oscillant entre 2 649,99$ et 4 999,99$, selon les spécificités choisies.

Vous avez soif de découvertes? Le volet cyclotourisme d’aventure vous rejoindra davantage. Robustes, confortables, et munis de porte-bagages pouvant transporter d’imposantes charges, ces vélos sauront vous épeuler sur le P’tit Train du Nord comme lors d’un périple aux quatre coins de la planète. Specialized en propose trois modèles : le Sequoia, le Diverge, et l’AWOL, à des prix variants entre 1 349$ et 11 269$.

Afin de vous assurer que votre choix tienne bien la route, identifiez d’abord le type de pratique que vous effectuerez le plus souvent. Cette étape vous permettra de voir si le pur-sang de course dont vous rêvez s’avère un choix logique ou si un modèle d’aventure pour vos escapades du week-end ou un cruiser tout confort pour vos balades du dimanche répondrait davantage à vos besoins.

Choisir une monture vous convenant parfaitement vous permettra de profiter pleinement – et pour longtemps – de votre nouvel allié. En privilégiant l’achat en boutique spécialisée – plutôt qu’en ligne – vous pourrez faire l’essai de différents modèles et profiterez d’un service de la part de mécanos qualifiés, tant pour l’assemblage de votre vélo que pour son entretien. Certaines boutiques tiennent des cliniques et des sorties conviviales – l’idéal pour vous faire de nouveaux compagnons de route et découvrir de nouveaux parcours.

Bien que plusieurs fabricants proposent des conceptions spécifiquement dédiées aux femmes, les différentes morphologies du corps humain font en sorte que cette distinction peut se situer aussi bien au niveau de la couleur de peinture que du positionnement en selle. Tester les modèles qui vous plaisent – qu’ils soient conçus pour lui (unisexe) ou pour elle – demeure la meilleure option.

Vous amorcez votre toute première saison? Alors, prévoyez dans votre budget-vélo l’achat de pièces d’équipement essentielles : chaussures, pédales, casque, gants, et cuissards de qualité. Pensez à une trousse de réparation et un jeu de lumière si vous êtes du style à prolonger vos aventures une fois la nuit tombée.

Il ne vous reste plus qu’à vous mettre en selle et à profiter à fond du printemps, de l’été, et de l’automne. Bonne saison!

Par Administrateur ID-3